QUE SE PASSE-T-IL LORSQU’UN ENFANT DE DIEU MEURT?

Comme nous le faisait remarquer le frère Alain dans l’onglet « Posez vos questions », pour beaucoup de chrétiens, il existe encore des zones d’ombre sur ce qu’il se passera pour eux une fois qu’ils seront morts. Il est donc très important d’être au clair sur ce sujet afin de conserver l’assurance du salut et la paix que nous avons reçue en Jésus-Christ.

Lorsqu’un chrétien meurt, son esprit rejoint définitivement la présence du Père dans le ciel. Il est vrai que la Bible déclare que nous sommes assis dans les lieux célestes en Christ mais cela à avoir avec une place d’autorité que nous avons acquis grâce à Jésus, et qui nous permet d’être en sécurité malgré les attaques de l’ennemi et qui est un avant-gout de l’éternité qui nous attend. En effet, Jésus est-lui-même assis à la droite de Dieu dans les lieux célestes et nous, nous sommes cachés en lui (Colossiens 3 :1-3 ; Hébreux 10 :12).

Toutefois, on constate que nous ne sommes pas 24h/24 au ciel, la tête dans les nuages… Les réalités de notre vie terrestre ne manquent pas de nous rattraper.

Ainsi, lors du décès, l’esprit rentre dans le repos de Dieu tandis que son corps demeuré sur terre se désagrège selon le processus que tout le monde connaît. C’est comparable à un état de sommeil où, par le moyen d’un songe permanent, on est constamment au ciel.

« Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance. Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles » 1 Thessaloniciens 4 :13-18.

Le verbe dormir que l’on trouve au verset 13 vient du grec « koimao » qui signifie littéralement calmer, tranquilliser, tomber de sommeil, s’endormir, mourir.

On retrouve d’ailleurs le verbe dormir à d’autres endroits de la Bible pour parler de la mort de ceux qui sont en Dieu.

« Lorsque Jésus fut arrivé à la maison du chef, et qu’il vit les joueurs de flûte et la foule bruyante, il leur dit : Retirez-vous ; car la jeune fille n’est pas morte  mais elle dort. Et ils se moquaient de lui. Quand la foule eut été renvoyée, il entra, prit la main de la jeune fille, et la jeune fille se leva » Matthieu 9 :23-25.

Dans ce passage, le verbe dormir vient du grec « kateudo » : tomber de sommeil, s’endormir, être mort.

« Après ces paroles, il leur dit : Lazare, notre ami, dort [koimao] ; mais je vais le réveiller. Les disciples lui dirent : Seigneur, s’il dort, il sera guéri. Jésus avait parlé de sa mort, mais ils crurent qu’il parlait de l’assoupissement du sommeil. Alors Jésus leur dit ouvertement : Lazare est mort » Jean 11 :11-14.

« Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit ! Puis, s’étant mis à genoux,  il s’écria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute pas ce péché ! Et, après ces paroles, il s’endormit [koimao] ».

Cet état de sommeil permanent sera la condition de tous les enfants de Dieu jusqu’à la première phase de la première résurrection qui aura lieu à l’enlèvement de l’Eglise.

En effet, les choses se passeront comme suit :

-Résurrection des morts en Christ : « Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement » (1 Thessaloniciens 4 :16).

-Puis de manière simultanée, les morts en Christ et les chrétiens vivants lors de l’enlèvement, revêtiront leur corps glorieux et incorruptible et seront enlevés au ciel. La résurrection est indissociable de la restauration du corps corruptible. Ainsi, le corps des morts en Christ reprendra vie sous une forme glorieuse (pas de défauts) et il ne sera plus sujet à la maladie, à la mort ou encore au péché. Notre corps glorieux sera alors semblable à celui du Seigneur Jésus.

« Ce que je dis, frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité. Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon? » 1 Corinthiens 15 :50-55.

« Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous » Romains 8 :11.

«  Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsqu’il paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est » 1 Jean 3 :2.

La seconde phase de la première résurrection se passera après la grande tribulation (Apocalypse 20 :5).

Comme chacun le sait, les chrétiens qui se réveilleront de leur torpeur spirituelle après l’enlèvement de l’Eglise et ceux qui se convertiront après cet événement, subiront, avec les juifs, la grande tribulation. Ils seront alors cruellement persécutés et mis à mort par l’homme impie et ses anges (Apocalypse 7 :9).

 « Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. Ils crièrent d’une voix forte, en disant: Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre? Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux » Apocalypse 6 :9-11.

Tout d’abord, il est intéressant de noter que l’expression « se tenir en repos » vient du grec « anapauo » qui veut dire permettre à quelqu’un de cesser toute activité ou travail dans le but de reprendre des forces ; se reposer, donner du repos, prendre du repos ; rester tranquille, dans une attente calme et patiente. Lorsque nous mourrons, nous rentrons bel et bien dans des espèces de vacances prolongées, il est nullement question de commencer un autre ministère au ciel. Ensuite, nous voyons que la résurrection de ceux qui sont morts pendant la grande tribulation est repoussée à un peu plus tard, plus précisément au moment du millénium.

« Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps. Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection. Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans » Apocalypse 20 :1-6.

« Tous ceux-là, à la foi desquels il a été rendu témoignage, n’ont pas obtenu ce qui leur était promis, Dieu ayant en vue quelque chose de meilleur pour nous, afin qu’ils ne parvinssent pas sans nous à la perfection » Hébreux 11 :39-40.

Hébreux 11 nous parle des héros de la foi, c’est-à-dire des saints d’avant la grâce, et le verset 40 nous apprend que Dieu avait prévu qu’ils parviennent à la perfection avec nous, c’est-à-dire avec ceux qui sont en Christ. Nous avons aussi vu que lors de la première phase de la première résurrection, c’est les morts en Christ qui ressusciteront en premier. Les saints d’avant la grâce n’étant pas morts en Christ, ils ressusciteront dans la seconde phase de la première résurrection, après la grande tribulation, juste avant le début du millénium.

La seconde résurrection, quant à elle, concernera ceux qui subiront la seconde mort, c’est à dire ceux qui iront en enfer.

Enfin, il convient de préciser que le lac de feu n’existe pas encore d’un point de vue matériel.

Ceux qui sont condamnés vont dans le séjour des morts (ou enfer) , une sorte d’antichambre du lac de feu qu’on peut comparer à un lieu de détention provisoire en attendant le jugement dernier et la condamnation définitive et irrévocable. Le séjour des morts (ou enfer)  sera jeté avec le démon de mort, Satan et tous ses anges, dans le lac de feu.

« Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. » Apocalypse 20 :14.

Les croyants morts avant la grâce et les morts en Christ, sont spirituellement dans les lieux célestes en attendant la rédemption complète, c’est-à-dire le revêtement du corps glorieux puisque nous avons vu que la chair et le sang ne peuvent entrer au ciel tant qu’ils sont corruptibles (1 Corinthiens 15 :50). Voilà pourquoi il est il est important que le corps, l’âme et l’esprit soient sanctifiés car l’ensemble de notre être doit être restauré et glorifié (1 Thessaloniciens 5 :23). Toutes ces personnes habiteront à la fin de toutes choses dans Nouvelle Jérusalem, qui est le Paradis de Dieu.

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu » Apocalypse 2 :7.

La reproduction de nos articles est autorisée pourvu qu’elle soit intégrale et que nous soyons cités comme source.

Publicités

26 Responses to QUE SE PASSE-T-IL LORSQU’UN ENFANT DE DIEU MEURT?

  1. Guylène says:

    Merci pour cet article très complet et qui me permet de mieux comprendre ce qui se passe après la mort d’un enfant de Dieu. Beaucoup d’avis divergent là-dessus que ça prête à confusion. Je profite de l’occasion pour que vous m’éclairiez avec l’aide du Saint-Esprit sur le verset suivant :

    Car l’Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils vivent selon Dieu quant à l’esprit (1 Pierre 4:6 ).

    De quels morts s’agit-il exactement ? De vivants mort spirituellement ou de ceux qui sont morts avant la venue de Jésus-Christ. Voici ce que j’ai lu à ce propos :

    L’apôtre Pierre rapporte ce qui s’est passé, dans un domaine invisible, le monde de l’au-delà :

    Le Seigneur Jésus-Christ, entre le moment de sa mort physique et la résurrection de son corps est allé prêcher à des gens dont les esprit étaient en prison. Il s’agit des gens qui vivaient avant le déluge, « qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche ».

    Parfois, nous nous posons des questions sur le salut de ceux qui n’auraient jamais entendu l’Évangile de Christ. Dieu a des moyens, qui souvent nous échappent, pour faire connaître à tous le message de la bonne nouvelle de son salut en Jésus-Christ. Dieu a donné à des gens qui étaient morts depuis des siècles, aux jours de Noé, qui avaient été incrédules et insensibles aux prédications d’Enoch et de Noé, l’occasion d’entendre l’Evangile !

    Que Dieu vous bénisse !

    • lesdokimos says:

      Bonjour Guylène,

      Il est écrit qu’il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, ensuite vient le jugement (Hébreux 9:27). Rien n’indique que la règle ait été différente pour les morts d’avant la loi et la grâce.

      1 Pierre 4:6 parle des morts spirituels, c’est à dire des hommes pécheurs. Quant à 1 Pierre 3:19-20 qui dit que Jésus est allé prêcher aux esprits en prison, tout homme pécheur est esclave du diable et donc emprisonné (Jean 8:34).

      Dieu a inscrit sa loi dans nos coeurs, dans notre conscience, de telle sorte que chaque être humain sait instinctivement ce qui est bien et ce qui est mal (Hébreux 8:10).
      A ce sujet, cet extrait de Romains 2 est particulièrement intéressant:

       » Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi[…].Quand les païens, qui n’ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n’ont point la loi, une loi pour eux-mêmes ; ils montrent que l’oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s’accusant ou se défendant tour à tour » Romains 2:12;14-15.

      Ainsi, ceux qui sont morts avant la grâce, et même avant la loi, seront jugés en fonction de leur conscience.

      On pourrait objecter que Dieu avait retiré son Esprit de l’homme avant le déluge (Genèse 6:3) et cela justifierait qu’on leur donne une autre chance une fois morts puisque le Saint-Esprit n’était plus là pour les convaincre de péché. Or la génération de Noé avait blasphémé contre l’Esprit-Saint en s’endurcissant et en allant toujours plus loin dans le péché, c’est pourquoi l’Esprit leur a été retiré. Ils étaient donc dans l’égarement et ils ont été jugés à cause de cela (2 Thessalonciens 2:11). Sinon cela signifierait que Dieu juge injustement.

      Donc la conscience suffit amplement comme élément de référence pour le jugement de ceux qui ont vécu avant la loi.

      • Daniel says:

        Salut les Dokimos! Que l’ Eternel notre Dieu continue à etre élevé et exalte par l’ oeuvre qu’ IL accomplie au travers de vous. Que toute la Gloire revienne à Jesus Christ!

        J’ ai lu la question de Guylene et la 2 ieme partie sur 1 pierre3:19-20 m’ a beaucoup interessé. J’ ai lu aussi votre reponse, que je juge biblique et donc vraie. Mais je reste encore un peu sur ma faim, pourquoi: Je voudrais veritable savoir qu’ est ce que l’ Esprit au travers du frere Pierre, nous revele veritablement quand aux esprits en prison, précisement ceux qui avaient été autrefois incrédules au temps de noé. Pourquoi le Seigneur est’ IL allé précher à ces esprits la si leur conscience les avait deja condamnés? Si le Seigneur a préché à ces esprits, est ce que ce n’ est pas en vu de leur redemption, enfin de les racheter? Ou sont’ ils ( ces esprits du temps de noé) actuellement?
        Merci encore pour ce Forum et que le Seigneur Jesus soit toujours glorifié.

      • lesdokimos says:

        Bonsoir,

        ce que nous pouvons dire c’est que les incrédules du temps de Noé sont toujours prisonniers du séjour des morts (l’hadès) puisque la Bible déclare dans Hébreux 9:27 qu’il est réservé aux hommes de mourir une seule fois et qu’ensuite vient le jugement. Il est donc exclu que Jésus ait pu prêcher à ces âmes là dans l’hadès et encore moins qu’il les en délivre puisque la Bible dit que ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi et que ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par elle (Romains 2:12). Ceux qui n’ont pas eu le temps de connaître ni la loi ni la grâce ont été et seront jugés d’après leur conscience (Romains 2:15).

        La difficulté de compréhension de 1 Pierre 3:18-20 est due à la traduction de la Bible Louis Segond, par contre si on prend d’autres versions, les choses sont plus claires.

        VERSIONS DARBY, OSTERVALD, MARTIN : « car aussi Christ a souffert une fois pour les péchés, le juste pour les injustes, afin qu’il nous amenât à Dieu, ayant été mis à mort en chair, mais vivifié PAR L’ESPRIT, PAR LEQUEL aussi étant allé, il a prêché aux esprits qui sont en prison, ont été autrefois désobéissants, quand la patience de Dieu attendait dans les jours de Noé, tandis que l’arche se construisait, dans laquelle un petit nombre, savoir huit personnes, furent sauvées à travers l’eau…

        VERSION SEMEUR: Le Christ lui-même a souffert la mort pour les péchés, une fois pour toutes. Lui l’innocent, il est mort pour des coupables, afin de vous conduire à Dieu. Il a été mis à mort dans son corps mais il a été ramené à la vie par l’Esprit. PAR CET ESPRIT, IL AVAIT DÉJÀ PRÊCHE AUX HOMMES MAINTENANT PRISONNIERS DU SÉJOUR DES MORTS QUI AUTREFOIS S’ÉTAIENT MONTRES REBELLES, alors que Dieu faisait preuve de patience pendant que Noé construisait le bateau. Un petit nombre de personnes, huit en tout furent sauvées à travers l’eau.

        La version Semeur semble être la plus claire et plausible: l’Esprit de Jésus était autrefois en Noé (puisque l’Esprit de Jésus était dans les prophètes de l’ancien temps d’après 1 Pierre 1:11) et prêchait aux gens de son époque.

  2. Grégory Joseph says:

    Shalom,
    Merci au frère Alain d’avoir soulevé cette question. Il est vrai que les avis divergent et que cette interrogation peut nous trotter dans la tête. Ce passage m’interpelle beaucoup : « Et Jésus lui dit: Je te le dis en vérité, tu seras aujourd’hui avec moi dans le paradis. » Luc 23 : 43, lorsque notre Maître répond au brigand qui s’est converti, ainsi que l’histoire de Lazare et l’homme riche en Luc 16 : 19-31. Il me semblait donc bizarre que l’on soit pas dans la présence de Dieu, une fois mort ici-bas. En tout merci pour l’article, que l’Eternel vous bénisse. Fraternellement…

    • lesdokimos says:

      Bonjour Grégory,

      Il faut savoir que le mot paradis vient du grec « pradeisos » et que les juifs l’associaient à une partie du Hadès, c’est à dire le séjour des morts. Selon la pensée juive, l’Hadès était séparé en 2 parties: l’une pour les morts pieux qui attendaient la résurrection (paradis) et l’autre pour les impies en attendant le jugement.
      Et voilà ce qui nous ramène au verset évoqué par Guylène, en l’occurrence 1 Pierre 3:19 qui parle des esprits en prison. Nous savons que Jésus, en triomphant à la croix, a dépouillé les dominations, en particulier Satan, il a anéanti le diable qui avait la puissance de la mort (Colossiens 2:15; Hébreux 2:14). Désormais, c’est Jésus qui a les clés du séjour des morts et non le diable. Donc Jésus a effectivement délivré les morts pieux d’avant la grâce du séjour des morts.

      « Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts » Apocalypse 1:18.

      Le lieu de destination des personnes pieuses avant la grâce était donc différent de celui des morts en Christ, ils allaient dans le sein d’Abraham, sans doute ce compartiment particulier du séjour des morts (Luc 16:22).

  3. lesdokimos says:

    Une correction a été faite sur l’article, la seconde résurrection aura lieu après la grande tribulation, avant le début du millénium. Il était marqué qu’elle aurait lieu au début du millénium.

  4. Guylène says:

    Que faut-il penser des témoignages de gens qui ont expérimenté la mort imminente ? Ces gens parlent d’un tunnel de lumière, du fait d’avoir vu les membres de leur famille et même d’avoir fait le choix de revenir dans leurs corps. Personnellement je ne crois pas à toutes ces élucubrations, je pense même que tout cela est d’origine démoniaque (on sait bien que les démons peuvent prendre l’apparence d’êtres de lumière).

    • lesdokimos says:

      Bonjour Guylène,

      Que dire? Il existe énormément de témoignages faisant état de ce type d’expériences et il est peu probable que l’ensemble de ces personnes aient menti.
      Ce qui est certain c’est que Dieu a aussi permis à certaines personnes de vivre des NDE (comprenez Near Deth Experience pour Expérience de mort imminente) et lorsque ces personnes revenaient à la vie, elles apportaient un message conforme à la Parole de Dieu, un message de repentance, un appel à la sainteté et à la recherche du Dieu de la Bible. Il est donc clair que toutes les personnes ayant vécu des NDE et qui sont revenues avec un message ou des conclusions qui diffèrent du message biblique ont été trompées par l’ennemi.

    • kevin says:

      J’ai vu un témoignage sur youtube à ce sujet. Je ne sais pas si il est vrai, mais si c’est la cas, ça expliquerait pas mal de chose. C’est un témoignage chrétien, je précise.

      Donc d’après ce que je me souviens, un personne était morte physiquement, je ne sais plus de quoi. Après son esprit s’est retrouvé en enfer. Et c’est là, la partie la plus interressante. Il avait vu en plein dans enfer un espace magnifique. ça ressemblait à un petit ilot de paradi au milieu de cet enfer. Dans cet ilot, un ame était arrivé, elle était en pleine NDE. Et des démons se faissaient passer pour des membres de sa famille. Elle croyait qu’elle était en train de retrouver les siens au paradis alors qu’elle avait à faire à des démons et que son petit bout de paradi se trouvait en plein dans l’enfer.

  5. Guylène says:

    Merci pour votre réponse Les Dokimos !

    Beaucoup de témoignages de ce type parle d’un lieu où ils ressentait une grande paix et où ils ont été accueilli chaleureusement par des êtres vêtues de blanc ; la plupart de ce gens d’ailleurs avait une vision de l’au-delà « complètement » paradisiaque où finalement la mort n’était plus quelque chose à redouter. D’ailleurs je n’ai rien lu ou entendu concernant la repentance ou un appel à la sainteté, convaincu même que l’enfer n’était qu’une illusion ou qu’un mensonge inventé par la religion. Voilà la raison pour laquelle je suis resté très sceptique sur ces témoignages aussi abracadabrantes. Il est donc clair pour moi que ces personnes ont été trompées par l’Ennemi.

    Soyez bénis et encouragés et MERCI pour votre sagesse, vos recherches, ainsi que le temps passé à faire ce blog.

  6. BenYeshoua says:

    Bonjour,

    Je viens de lire l’article. Malheureusement, il y a quelque chose que je ne comprend pas =(.

    Quand je lis votre article, je vois que l’enfer est la même chose que le Lac de feu.

    Maintenant, quand je lis ma bible en version Ostervald, dans Matthieu 11v23, l’expression « séjour des mort » est traduit par le mot « Enfer » alors que ce n’est pas le cas dans la version Louis Second :

    Version Second : « (…) Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts (…) »
    Version Ostervald : « (…) tu seras abaissée jusqu’en enfer (…) »

    Si je vais plus loin, en recherchant avec les strongs grecs pour connaître d’où vient le mot « enfer » (les strongs sont seulement disponibles avec la version Louis Second, donc « Séjour des morts »), ça me donne ces définitions :

    1. Hadès ou Pluton, le dieu des profondeurs de la terre
    2. Orcus, le monde du néant, le royaume de la mort
    3. usage ultérieur du mot: tombe, mort, enfer
    Dans le Grec biblique, Hadès est associé à Orcus, les régions infernales, endroit sombre, noir, dans les profondeurs de la terre, l’endroit où se retrouvent les esprits séparés des corps. Le Hadès est la demeure des méchants, une place très inconfortable. # Lu 16:23 Re 20:13,14 (Note de Traduction)

    Si ce raisonnement est exact, la Parole de Dieu fait la distinction entre l’enfer (le séjour des mort) et le Lac de feu. En d’autres termes, l’étang de feu n’est pas l’enfer et donc l’enfer n’est pas éternel mais c’est bien le Lac de feu qui est éternel.

    Si j’essaie d’aller encore plus loin, Apocalypse 20.14 dit cela :

    « Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. »

    On voit ici que le « Séjour des morts » (ou l’enfer) a été jeté dans le Lac de feu (ou étang de feu). Cela me montre encore plus que l’enfer n’est pas éternel car il sera jeté dans l’étang de feu.

    De plus, ma version (Ostervald) dit ceci, toujours pour ce même versé :

    « Et la mort et l’enfer furent jetés dans l’étang de feu; c’est la seconde mort. »

    Voilà mon raisonnement. Je ne prétend pas avoir raison mais je vous montre ce que j’ai moi même vu.
    Svp, si vous voyez que je divague, reprenez moi. Je ne veux pas induire des gens en erreur.

    Matthou Ben Yeshoua,
    20 ans.

  7. Tabitha says:

    Bonjour cher frère Ben Yeshoua
    Je ne pense pas qu’il soit primordial de se préoccuper de savoir si l’enfer et le lac de feu sont le même lieu, bien que je comprenne que ce soit normal de se poser des questions. Tu as raison là dessus.
    Mais si aucune réponse approfondi ne te satisfait, le Saint Esprit te révélera la vérité à ce sujet.
    Le plus important à connaitre, je pense, est d’avoir la certitude de ne pas aller en enfer alors que l’on sait qu’il existe!.
    Donc de marcher dans la sanctification, c’est à dire rechercher à faire de plus en plus la volonté de Dieu par la foi en Jésus Christ notre Sauveur.
    S’attacher au choses du Seigneur afin d’accomplir Sa volonté dans notre vie.
    Rechercher premièrement le royaume et la justice de Dieu .
    Puisse Le Seigneur t’éclairer à ce sujet, cher frère. Dieu nous a bénis. Je le crois. Tabitha

    • lesdokimos says:

      Bonjour Matthou,

      Tout d’abord, Tabitha a raison. Ceci étant dit, il n’y a pas de mal à essayer de comprendre. Et heureusement que vous nous faites la remarque puisque nous avons constaté une faute de frappe, nous nous sommes emmêles les pinceaux en écrivant.

      Nous avions écrit:
      Enfin, il convient de préciser que l’enfer n’existe pas encore d’un point de vue matériel.
      Ceux qui sont condamnés vont dans le séjour des morts, une sorte d’antichambre de l’enfer qu’on peut comparer à un lieu de détention provisoire en attendant le jugement dernier et la condamnation définitive et irrévocable. Le séjour des morts sera jeté avec le démon de mort, Satan et tous ses anges, dans le lac de feu qui est l’enfer ».

      Nous aurions dû écrire :

      « Enfin, il convient de préciser que LE LAC DE FEU n’existe pas encore d’un point de vue matériel.

      Ceux qui sont condamnés vont dans le séjour des morts, une sorte d’antichambre DU LAC DE FEU qu’on peut comparer à un lieu de détention provisoire en attendant le jugement dernier et la condamnation définitive et irrévocable. Le séjour des morts (ou enfer) sera jeté avec le démon de mort, Satan et tous ses anges, DANS LE LAC DE FEU ».

      Votre analyse était donc parfaitement juste.

      Par contre dire que l’enfer n’est pas éternel c’est à la fois vrai et faux. Vrai parce qu’effectivement l’enfer finira dans le lac de feu. Faux car de toute façon ceux qui seront condamnés souffriront éternellement, donc peu importe la transition entre l’enfer et le lac de feu. Il faut donc éviter de dire que l’enfer n’est pas éternel afin de ne pas véhiculer une perception erronée qui pourrait faire croire que les tourments qui attendent les impies prendront fin un jour.

      Quoi qu’il en soit, merci pour la correction. Tout ce que vous avez dit sur l’enfer est exact. Nous corrigeons cette partie de l’article.

      Bénédictions en Christ.

      • BenYeshoua says:

        Merci Tabitha, merci Les Dokimos 🙂

        Que Dieu soit béni, je comprends bien ce que vous me dites.

        Il est vrai que de dire que l’enfer n’est pas éternel juste parce qu’il sera jeté dans le lac de feu peut en induire beaucoup en erreur. Je m’abstiendrai donc de dire cela car finalement, la souffrance dure éternellement et c’est ce qui est le plus important à relever.

        Dieu vous a béni, gardez la foi.

        A bientôt ! 🙂

        PS : pour ceux qui sont intéressés par les strongs hébreux et grecs, voici un bon site http://www.lexique-biblique.com/bibles/traduction-louis_segond_strong.html

  8. Ulrich says:

    Et également lors du Millénium, où irons les âmes des gens pendant notre règne ?

  9. Ulrich says:

    Ah mon premier post n’est pas passé on dirait, je posais la question suivante:

    les âmes des justes d’avant la Grâce qui se trouvaient premièrement dans le séjour des morts (dans le sein d’Abraham donc selon Luc chap16) ont étés transférées dans un lieu de repos, même lieu où les morts en Christ comme Étienne se trouvent. Et ce lieu n’est-il pas le Paradis car auprès de Dieu? merci

    • lesdokimos says:

      Bonjour,

      Pendant le millénium les gens ne mourront pas, donc la question ne se pose pas. En effet, le terme « millénium » renvoie à 1000 années. Selon la Parole de Dieu 1 jour est comme 1000 ans pour Dieu (Psaumes 90; 2 Pierre 3:8). Or depuis la chute, aucun homme n’a atteint les 1000 ans

      Sinon, même si, comme indiqué dans l’article, d’après la tradition juive le Paradis était une partie de l’hadès réservée au saints d’avant la grâce, nous savons que ce terme est aussi généralement employé dans le langage ordinaire pour désigner le ciel, endroit où vont les morts en Christ avant que la nouvelle Jérusalem ne prenne place sur terre.

      • kevin says:

        Vous êtes sures que les gens ne mourront pas?

        Esaie 60: 20

        Il n’y aura plus, dès lors, ni petit enfant de peu de jours, ni vieillard qui n’ait pas accompli ses jours. Car le jeune homme mourra âgé de cent ans, et le pécheur âgé de cent ans sera maudit.

      • lesdokimos says:

        Tout à fait, d’autant plus que Satan sera lié pendant 1000 ans: plus de tentation, plus de péché, donc plus de mort. Voir Apocalypse 20.

      • kevin says:

        Et le passage d’Esaie qui dit le contraire?

      • lesdokimos says:

        Ces passage n’est pas nécessairement en rapport avec le millénium ni à interpréter littéralement. Il faut bien considérer ce qu’on vous a dit para rapport au millénium: Satan est lié pour mille an, donc pas de péché, donc pas de mort; le gouvernement théocratique est instauré… Le millénium c’est une sorte de retour aux conditions de vie dans le jardin d’Eden et au temps des juges.

  10. Ulrich says:

    Ok très bien merci
    Donc les morts en Christ sont donc bien au Ciel et pdt le Millenium il n’y aura pas de mort Es65.22 (…) « Car les jours de mon peuple seront comme les jours des arbres » et même Es65.19 nous dit « On n’y entendra plus Le bruit des pleurs et le bruit des cris » donc plus de deuil! Plus de mort!

    Et qd on parle de 1ere résurrection, les justes d’avant la Grâce aussi seront ressuscités pour avoir un corps glorieux avec les morts en Jésus?

    • lesdokimos says:

      Les justes d’avant la grâce seront ressuscités au début du millénium oui. Une série d’articles autour du thème de l’escathologie sera prochainement publiée sur blog dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :